Célestin le BClestin_couleurouquetin est un personnage né de l’imagination d’Anne Zeller, animatrice socioculturelle, dans le but de renforcer, au travers d’un projet d’animation destiné aux enfants, les liens entre les six musées de la vallée de Bagnes : le Musée de Bagnes au Châble et ses expositions temporaires, l’Ancienne Demeure et la Forge Oreiller à Villette, le Musée de la Pierre ollaire à Champsec, le Musée des Glaciers à Lourtier et la Scie et Moulins à Sarreyer. Lors de son engagement au CREPA en 2008, Anne Zeller s’est vu confier la responsabilité de ce projet suite au mandat octroyé par la Commune de Bagnes.

« Célestin le Bouquetin » se présente sous la forme d’une brochure racontant l’histoire de ce jeune animal intrépide et curieux et d’un jeu de cartes propre à chaque musée, pouvant être actualisé au gré des événements, notamment pour les expositions temporaires du Musée de Bagnes. Il permet aux jeunes visiteurs de se questionner, comparer, réfléchir, ressentir, observer, s'exprimer, distinguer, afin de passer un moment aussi agréable qu'instructif au musée. A la fin de la visite des six musées, l’enfant recevra une surprise.

Ce projet connaît aussi un développement avec des cartes postales spécifiques que les enfants peuvent récolter dans les cabanes de la vallée de Bagnes. Par cette activité organisée sous la forme d’un concours, la jeune génération peut ainsi découvrir le territoire naturel de Célestin.

Les objectifs sont multiples et de différents niveaux. L’animation permet de dynamiser la structure originale du Musée de Bagnes qui se décline en six espaces répartis sur tout le territoire communal. Elle renforce le lien entre le jeune public et le patrimoine régional et crée également une offre touristique pour les familles.

Les visites de chaque musée peuvent s’organiser de plusieurs manières, soit dans le cadre familial et les enfants sont invités par les gardiens à participer au jeu, soit dans avec les classes  sous le forme de promenades d’école d’automne ou de fin d’année, ou encore durant l’été, grâce notamment au Petit Train des Combins.